Des milliers de Cartes virtuelles gratuites !

Devenez membre de Starbox

Nos cartes virtuelles

Souffler ses bougies d'anniversaire

Souffler pour bénir et se protéger

Un souffle aux racines antiques !

Souffler ses bougies d'anniversaire

p>Drôle de tradition quand on y pense que celle de poser sur un dessert des bougies pour que celui qui fête son anniversaire les souffle en faisant un voeu. Cela n’est pas apparu d’un coup dans l’histoire de nos traditions, et comme vous le verrez, ce rituel plonge ses racines jusqu’à la Grèce antique où il était à l’époque quelque peu différent.

La lumière divine aux pouvoirs magiques

Le temple d’Artemis, la déesse de la Chasse, traditionnellement présentée avec son arc, son carquois, ses flèches et une biche qui l’accompagnait, était le théâtre d’un rituel particulier le mois de son anniversaire sur le calendrier des divinités. Un gâteau rond au miel était alors confectionné et on l’ornait d’une bougie qui, une fois allumée et posée en offrande dans le temple, permettait, espérait-on, de porter le voeu du pieux croyant aux Dieux et d’intercéder en sa faveur. La lumière de la bougie symbolisait alors la lumière et le reflet terrestre de la déesse.

Les Romains fêtaient quant à eux leur naissance, avec l’anniversaire du Dieu du calendrier divin lié à eux par son mois, et soufflaient une bougie à leur tour pour prouver aux Dieux qu’ils avaient encore du souffle et de la vie. Ainsi, les meilleurs augures lui parvenaient, avec un sacrifice religieux qui complétait la cérémonie.

Les Allemands furent, en Europe, les premiers à célébrer l’anniversaire du jour de naissance de quelqu’un pour lui seul. Ils préparèrent alors des goûters d’anniversaire, avec des bougies à souffler, mais ces dernières servaient à l’époque à éloigner les mauvais esprits par le témoignage, par la lumière de l’union et de la force des amis alors présents. On pensait à l’époque que l’homme était vulnérable aux démons lorsqu’il était entre deux âges et qu’il devait être protégé ainsi.

C’est au XVIIIe siècle que l’anniversaire prit enfin en France la symbolique de « la reconnaissance du moi et la valorisation de l’individualité ». Pendant les siècles précédents, c’est au Saint du jour de l’anniversaire qu’allaient les voeux. Les bougies étaient alors soufflées pour marquer les années déjà passées.
Les Allemands d’ailleurs ajoutaient une bougie « pour la vie », et la laissaient brûler toute la journée alors que les autres devaient être soufflées ensemble.

Vous avez aimé cette page ? Vous aimerez peut être :


© 2008-2012 Starbox, tous droits réservés | FAQ | Conditions générales | Nous contacter