Des milliers de Cartes virtuelles gratuites !

Devenez membre de Starbox

Nos cartes virtuelles

Le premier anniversaire des bébés japonais

La tradition des bébés japonais

Le premier anniversaire au Japon

Le premier anniversaire des bébés japonais

Au pays du soleil levant, les traditions ont toujours eu valeur de sacré, et celle de la célébration du premier anniversaire d’un nourrisson n'échappe pas à la règle.

Curieusement, pendant des siècles, les Japonais ne fêtaient pas tous les anniversaires, mais seulement les plus importants dans la vie d’un individu : la première année avait donc ainsi les honneurs d’un cérémoniel particulièrement lourd de symboles et de croyances.

Les deux gâteaux de riz pour l’anniversaire du nourrisson japonais

Deux gâteaux de riz sont préparés pour l’occasion. Appelés Issho mochi, les « Gâteaux de riz pour une vie entière », ils incarnent chacun une prière à la bienveillance des Dieux, afin que l’enfant n’ait jamais de difficulté à se nourrir dans sa vie.

Chacun d’une couleur différente, rouge sang et blanc pur, ils sont décorés de Kanji, des calligraphies représentant le verbe « célébrer ».

Il est particulièrement répandu sur l’île de faire porter les deux gâteaux par l’enfant, attachés autour de ses épaules par une petite besace en tissu rouge. Il doit les porter pendant quelques instants afin de se les approprier et de les apporter à sa famille pour les partager.

Dans certaines régions du Japon, si un bébé d’un an qui fête son anniversaire a encore du mal à tenir debout, les parents vont essayer de le maintenir sur ses pieds sur les gâteaux de riz. Ce rituel devant lui apporter rapidement l'équilibre qui lui manque.
Et si l’enfant arrive déjà à marcher correctement à son jeune âge, les parents lui font porter les gâteaux emballés dans ce tissu suspendu autour de son cou, et essayent, délicatement, de faire tomber le courageux nourrisson. Cette tradition est faite pour conjurer la malédiction qui dit que si l’enfant grandit trop vite, il risque de quitter le foyer trop tôt et vivre dans la souffrance loin de sa famille.

Le gâteau de riz sera pour partie réduit en bouillon et servi de cette manière à la famille, avant qu’on ne serve le reste du gâteau aux invités, pour préparer leur estomac à célébrer l’évènement.

Il est au final malheureux de savoir que cette belle tradition se perd sous l’effet de l’occidentalisation de la culture japonaise. Aujourd’hui déjà, des gâteaux d’anniversaire couronnés de bougies ont remplacé les deux gâteaux de riz du nourrisson. Il n’est pourtant de richesses que d’Hommes, nous rappelait Jean Bodin.

 

 


Vous avez aimé cette page ? Vous aimerez peut être :


© 2008-2012 Starbox, tous droits réservés | FAQ | Conditions générales | Nous contacter