Des milliers de Cartes virtuelles gratuites !

Devenez membre de Starbox

Nos cartes virtuelles

Happy Birthday, LA chanson traditionnelle

Une chanson mondiale

Une chanson incontournable

Happy Birthday, LA chanson traditionnelle

La chanson « Happy Birthday » est déclinée aujourd’hui dans plus de 18 langues et depuis près d’un siècle et demi entre dans la tradition des célébrations d’anniversaires.
Elle n’a pas été écrite d’un coup. Sa mélodie si caractéristique provient d’une précédente chanson d’écolier appelée « Good Morning to all ». Elle a été composée en 1893 par les soeurs Hill, institutrices à l’époque.

Happy Birtday, une chanson «rentable»

Réécrite en 1912 dans la forme que nous lui connaissons, elle sera créditée au compte des auteurs Pare Orem et Forman. S’en suit une terrible guerre de droits autour de cette comptine que nous entonnons chaque année avec joie et simplicité. Elle fut rachetée avec la société qui en détenait les droits pour la dernière fois en 1990 par Warner Chappell. On estime son prix actuel à 5 millions de dollars, et elle ne tombera dans le domaine public qu’en 2030.

Bien qu’elle fut traduite en beaucoup de langues, elle n’est pas identique dans chaque version. Autant la plupart se contentent d’entonner joyeux anniversaire quatre fois de suite, avec le prénom de la personne dont c’est l’anniversaire ajouté à la troisième, autant pour certains pays, les choses diffèrent quelque peu.
La version portugaise contient deux strophes supplémentaires plus développées en l’honneur du célébré. En Espagne, la version a un texte différent pour chaque région. Et en Angleterre, la personne fêtée a sa propre chanson pour remercier ses convives, qu’elle doit chanter seule à la fin de la première chanson.

Une comptine pourtant universelle

Cette comptine a surtout marqué les esprits de manière durable par quelques évènements où elle a été chantée. Si on cite Marylin Monroe, vous retrouverez immédiatement cette légendaire interprétation sensuelle à l’attention du président Kennedy. On pourrait néanmoins ajouter à ce tableau de souvenirs l’interprétation surprenante de l’équipe de la fusée Appolo 9 en direct de l’espace en 1969, ou encore la composition de Stravinsky en 1955 pour les 80 ans de Pierre Monteux.

Autant cette chanson surprotégée par ses droits d’auteur n’a pas encore la chance d’être chantée librement dans les médias, autant elle fait déjà partie de l’histoire de tout enfant, patrimoine immatériel de l’humanité, qu’il semble difficile d’imaginer disparue un jour.

 

Vous avez aimé cette page ? Vous aimerez peut être :


© 2008-2012 Starbox, tous droits réservés | FAQ | Conditions générales | Nous contacter