Des milliers de Cartes virtuelles gratuites !

Devenez membre de Starbox

Nos cartes virtuelles

Artemis et le premier gâteau d'anniversaire

Une divinité Grèce soufflait sa bougie

Entre superstition et célébration

Artemis et le premier gâteau d'anniversaire

Chaque année, les Grecs fêtaient l’anniversaire d’Artemis, la déesse de la Lune et de la Chasse, présentée avec son carquois et ses flèches, son arc et une biche qui l’accompagne.

Au sixième jour de son mois anniversaire, les habitants de la cité préparaient, selon l’historien grec de l’antiquité Philochoros, un gâteau au miel, rond comme la Lune, éclairé par des cierges

Artemis, déesse de la chasse et de la lune

La superstition des Grecs les amenait à croire qu’à la naissance de chaque humain, un daïmon (esprit destructeur) ou un esprit protecteur, s’attachait à celui-ci et l’accompagnait durant toute sa vie. Cet esprit était relié au Dieu auquel le jour de naissance de l’individu correspondait selon leur calendrier. Cet horoscope divin était une idée partagée chez les Romains également. C’est pour ce Dieu, en passant par cet esprit qui nous accompagne, que le gâteau était conçu, et la lumière sur lui déposée pour le rendre visible. Cette lumière des bougies a hérité par la suite de la croyance sacrée que la flamme permettait d’exaucer des voeux, lors de cette célébration. Le gâteau est donc devenu le support indispensable à nos prières.

Les graines d’une tradition, l’anniversaire

Cette origine païenne a posé pendant longtemps de grands problèmes aux autorités chrétiennes qui ont conservé le sacré des bougies, mais se sont débarrassées de la pâtisserie, dont l’origine dédiée aux Dieux grecs leur semblait incompatible avec le monothéisme.

Ce que nous avons gardé du temple d’Artemis est l’espace sacré des bougies et la symbolique du gâteau. Sa forme ronde rappelle la lune, mais aussi le cycle des choses et l’ordre fini du monde. Cette célébration de la déesse à l’origine trouve encore son sens aujourd’hui dans la célébration du vivant. Et quand bien même nous ne pensons plus à la Bonne Chasse en soufflant nos bougies, nous souhaitons secrètement l’abondance et le bonheur, choses qu’Artemis aurait volontiers exaucées à l’époque.

 

Vous avez aimé cette page ? Vous aimerez peut être :


© 2008-2012 Starbox, tous droits réservés | FAQ | Conditions générales | Nous contacter